Frühlings Erwachen. Eine Kindertragödie

Période: 

Couverture: 

frulingserwachen.png Edition originale, Zurich, 1891.

 

 

 

Date de conception et de parution, éditeur: 

Pièce de théâtre écrite entre 1890 et 1891 à Munich. La première édition du texte parut en octobre 1891 aux éditions Jean Gross à Zurich, avec une couverture dessinée par Franz von Stuck d’après les indications de Frank Wedekind. Des rééditions suivirent en 1894, 1903 et 1906.

La première représentation eut lieu à Berlin (Berliner Kammerspielen) en octobre 1906, dans une mise en scène de Max Reinhardt.

Auteur(s) de l’oeuvre: 

Sujet / description de l’œuvre (résumé et brève analyse): 

La pièce de théâtre Frühlingserwachen (L’Éveil du printemps, tragédie enfantine) se déroule, conformément à ce que laisse entendre le titre, au début du printemps, et au tournant entre le XIXe et le XXe siècle, c’est-à-dire à l’ère wilhelminienne, qui précéda une époque de grands bouleversements sociétaux. La pièce comporte trois actes, sur le modèle de la tragédie. Le thème principal est incontestablement celui de la jeunesse et de l’initiation. A l’âge où naissent les premiers sentiments amoureux et les premiers élans érotiques – le titre choisi par Frank Wedekind est à cet égard très clairement métaphorique – la pièce dénonce l’obscurantisme voire le tabou qui règnent sur l’éducation à la sexualité au sein de la société de l’époque.

Les personnages principaux sont des collégiens pour lesquels il est plus ou moins facile de négocier le tournant vers l’âge adulte. La jeune Wendla Bergmann vient ainsi tout juste d’avoir quatorze ans. Lorsque sa sœur tombe enceinte, Wendla, qui ignore tout de la sexualité, voudrait comprendre et percer ce qui reste pour elle un mystère. Elle en parle ainsi avec ses camardes, Thea et Martha.

Melchior Gabor bénéficie quant à lui d’une éducation plus ouverte, grâce à sa mère. Il parle ainsi assez librement de sexualité avec son ami, Moritz Stiefel, qui se montre quant à lui assez embarrassé par ce thème.

 

Dans la pièce de Frank Wedekind, le changement s’effectue à un double niveau : diégétique d’une part, avec la puberté et le passage à l’âge adulte et contextuel d’autre part, à l’heure de la transition entre deux siècles.

Eventuelles citations (attention aux droits): 

Wendla Warum hast du mir das Kleid so lang gemacht, Mutter?

Frau Bergmann Du wirst vierzehn Jahr heute!

Wendla Hätt' ich gewußt, daß du mir das Kleid so lang machen werdest, ich wäre lieber nicht vierzehn geworden.

Frau Bergmann Das Kleid ist nicht zu lang, Wendla. Was willst du denn! Kann ich dafür, daß mein Kind mit jedem Frühling wieder zwei Zoll größer ist? Du darfst doch als ausgewachsenes Mädchen nicht in Prinzeßkleidchen einhergehen.

Réception / fortune critique: 

Si la réception initiale du texte fut relativement confidentielle — en raison notamment d’une première édition parue à compte d’auteur et à un faible tirage — l’accueil de la pièce fut en revanche largement hostile, du fait du thème explicite de la sexualité adolescente.

Sigmund Freud, puis Jacques Lacan se sont beaucoup intéressés à la pièce de Frank Wedekind.

Bertolt Brecht, lui aussi,

Plus récemment, L’Éveil du printemps a été adapté sous forme de comédie musicale à Broadway, sous le titre Spring Awakening. En 2009, le réalisateur Nuran David Calis a transposé la pièce dans un cadre contemporain à l’occasion d’un téléfilm réalisé pour la chaîne allemande ZDF.

Eventuelle traduction en langue française: 

L’Éveil du printemps, tragédie enfantine, de Frank Wedekind, traduit de l’allemand par François Regnault, préface de Jacques Lacan, Gallimard, 2005.

Sélection bibliographique: 

  • Lacan, Jacques, Regnault, François : A propos de "L'Eveil du printemps" de Frank Wedekind. Paris : Christian Bourgois, 1974.
  • Pankau, Johannes G. : Sexualität und Modernität: Studien zum deutschen Drama des Fin de Siècle. Würzburg : Königshausen und Neumann, 2005.
  • Seehaus, Günter : Frank Wedekind. Mit Selbstzeugnissen und Bildokumenten, 6e édition, Reinbek bei Hamburg Rowoht Taschenbuch Verlag, 1993.
  • Wedekind, Frank : Der Vernummte Herr: Briefe Frank Wedekinds aus den Jahren 1881-1917. Munich : Deutscher Taschenbuch Verlag, 1967.

Liens utiles: 

Auteur de la notice: 

Mot clés: